Spécialiste des transports

  • CDD
  • Dakar, Sénégal
  • Les candidatures sont actuellement fermées.

Banque mondiale

La Banque mondiale recrute un spécialiste des transports.

Description de l’emploi

Le spécialiste des transports sera basé au bureau de Dakar de la Banque mondiale sur un contrat de deux ans, renouvelable. Elle/Il relèvera du responsable de la pratique IAWT4, Transport. Le spécialiste : (i) contribuera au soutien de la Banque mondiale aux gouvernements du Sénégal et d’autres pays voisins dans la mise en œuvre des projets et initiatives du secteur des transports dans ces pays, actuellement axés sur la connectivité routière et la mobilité urbaine ; (ii) appuyer le dialogue technique dans le secteur des transports avec les autorités de l’Etat du Sénégal ainsi que chez les autres clients voisins de la sous-région ; (iii) contribuer à la préparation d’éventuels nouveaux projets au Sénégal, tels que ceux liés à la connectivité en milieu rural, à la mobilité urbaine, et ceux liés au transport/gestion routier, à la sécurité routière et au commerce régional ; et (iv) soutenir la gestion d’autres projets et activités de connaissances possibles mappés à d’autres pratiques mondiales au Sénégal. Plus spécifiquement, le spécialiste du transport devra :

Contribuer, en tant que membre de l’équipe et spécialiste du secteur, à la préparation et à la supervision des projets de transport au Sénégal, avec le soutien technique aux dimensions du projet liées à l’approvisionnement, à la gestion des contrats et à la maintenance, tout en accordant une attention particulière à la conception et au suivi de la mise en œuvre des garanties et d’autres questions transversales, y compris les considérations de changement climatique/résilience, les dimensions de genre et les possibilités d’élargir l’incorporation du secteur privé dans le financement et/ou la fourniture d’infrastructures et de services de transport.
Contribuer à des études analytiques sélectionnées (activités ASA) ou à des fonds fiduciaires, en particulier sur des questions liées à la fourniture d’infrastructures et de services de transport dans le secteur routier ou dans la mobilité urbaine, les options de financement, la maintenance et l’exploitation des actifs, la résilience climatique, l’évaluation d’impact, et plus généralement meilleures pratiques en matière d’investissement, de gestion et de fourniture d’infrastructures et de services.
Sous la direction du responsable de la pratique du GP des transports et du responsable du programme du GP des infrastructures, contribuer au dialogue sur les politiques sectorielles, aux réformes institutionnelles et aux programmes de renforcement des capacités, en cherchant à développer les capacités des entités de mise en œuvre pertinentes, en prêtant attention aux opportunités et aux options d’engagement du secteur privé. secteur. Dans cet effort, assurer la prise en compte des questions transversales telles que, entre autres, les impacts sociaux et environnementaux, l’égalité des sexes, la santé et la sécurité, et le changement climatique.
Contribuer aux équipes intersectorielles chargées de la préparation des notes d’orientation, des examens des dépenses publiques, des études sectorielles et des activités de recherche et d’élaboration de politiques sur les sujets / sections pertinents relatifs aux transports, au commerce et à la compétitivité.
Soutenir la communauté professionnelle à l’échelle de la Banque du personnel engagé dans la pratique du transport en participant à un certain nombre de groupes techniques thématiques (Global Solutions Groups ou Solution Areas) et en rédigeant des notes techniques sélectionnées en collaboration avec d’autres pratiques mondiales pour améliorer la création et la diffusion de nouvelles connaissances et d’élargir la base de connaissances existante.

Restez au courant des développements récents dans le secteur des transports dans le monde, en ce qui concerne les sujets de spécialisation pour ce poste.
Le spécialiste des transports sera basé au bureau de pays de Dakar, sur un contrat de deux ans, renouvelable. Elle/Il relèvera du responsable de la pratique IAWT4. Ses activités seront définies avec le Practice Manager et ajustées en fonction des besoins de l'entreprise. Il / Elle participera activement aux discussions pertinentes de l'Unité de gestion des pays (CMU), en particulier sur la préparation, le cas échéant, des diagnostics pays systématiques (SCD), des cadres de partenariat globaux (CPF), des rapports sur le climat et le développement des comtés (CCDR) ainsi que comme sur les revues de portefeuille. Il assurera également la liaison et travaillera à partir d'autres pratiques mondiales et domaines de solutions transversales, selon les besoins, et assurera une collaboration et un partenariat appropriés entre les gouvernements, le Groupe de la Banque mondiale et d'autres organisations internationales et bilatérales impliquées dans le secteur des transports au Sénégal. et d'autres pays voisins.

Les critères de sélection

Master avec 5 ans d’expérience pertinente ou une combinaison équivalente d’études supérieures pertinentes et d’expérience en transport / autoroute / génie civil ou planification / économie des transports.
Au moins 5 ans d’expérience avérée dans le secteur des transports, avec une capacité démontrée à travailler sur au moins trois des domaines suivants : (a) élaboration d’instruments de politique et de planification des transports ; b) aspects politiques, institutionnels et financiers du transport routier ou de la mobilité urbaine et stratégies visant à encourager la participation du secteur privé à la fourniture d’infrastructures ou de services de transport; (c) priorisation des investissements dans la mobilité routière/urbaine ; d) gestion des actifs de transport ; et e) gestion des achats et des contrats.

Expérience de travail avec et / ou de direction d’équipes intersectorielles, y compris des équipes chargées des sauvegardes et des aspects fiduciaires, et connaissance des principaux problèmes transversaux qui affectent la performance du secteur des transports et dont le développement des infrastructures et des services du secteur des transports a besoin créer des effets positifs, y compris les impacts environnementaux et sociaux, l’acquisition de terres et la réinstallation, l’égalité des sexes, la sécurité routière, le changement climatique et l’interaction avec les technologies numériques pour améliorer les performances du secteur des transports.
Un bilan raisonnable de la conception et de la mise en œuvre de programmes de transport et une expérience de travail sur des programmes financés par la Banque mondiale ou d’autres partenaires de développement.
Haut degré de dynamisme et d’auto-motivation, ainsi que la capacité de travailler avec un minimum de supervision. Une expérience pratique avérée dans le développement et la gestion de projets serait un atout majeur.
Une connaissance des défis auxquels est confronté le secteur des transports en Afrique subsaharienne serait un avantage.
Bonnes compétences en communication orale et écrite
Maîtrise de l’anglais et du français requise.
Date limite : 12 octobre 2022.

Recrutement en cours :

Ne ratez plus aucune opportunité.

Abonnez-vous pour recevoir les offres d’emploi en premier.
C’est totalement gratuit !