Coordinateur National

  • CDD
  • Thiès, Sénégal
  • Les candidatures sont actuellement fermées.

Plan International

Plan International recrute un Coordinateur National du projet.

Raison d’être du poste

Le (la) coordinateur (trice) National du projet Autonomisation économique et émancipation sociale des adolescent.e.s et des jeunes (10-24 ans) a pour rôle d’assurer la gestion technique administrative et financière du projet qui sera mis en œuvre dans les régions de Thiès et Kaolack, spécifiquement dans les départements de Thiès et de Nioro du Rip. Il /elle veille à l’exécution correcte de toutes les activités d’épanouissement et de protection des adolescents et les jeunes, en particulier les adolescentes et les jeunes femmes (10-24 ans), y compris dans les environnements scolaires et professionnels, et leur accès à des opportunités éducatives professionnelles et économiques durables.

Il/elle assure aussi la coordination/supervision des toutes les activités du projet avec une responsabilité directe sur la stratégie et méthodologie d´implémentation et de l’exécution technique et budgétaire.

Il /elle est pleinement responsable de la relation institutionnelle et opérationnelle avec tous les acteurs institutionnels locaux, tous les partenaires et associés du projet.

Il /elle est aussi responsable de la relation avec Plan International Belgique, en termes de gestion de l’implémentation du projet ainsi que pour satisfaire les standards de compliance du Bailleur et de Plan International.

Dimensions du poste

  • Le / la Coordinateur/trice national.e du projet est sous la supervision directe du lead du Program 1 « Entrepreneuriat et Autonomisation Economique des jeunes, Education inclusive et de Qualité ».
  • Il/elle coordonnera et supervisera tous les aspects de ce projet, notamment la planification stratégique, la gestion des partenaires, la gestion des activités et la supervision du personnel (1 MERL, un/une Assistant (e) Administratif-ive et Financier-ère, Chauffeur).
  • Il/elle peut développer des initiatives personnelles à différents niveaux (Coordinateur National du projet, chefs de département, Hubs Managers…) pour faciliter l’exécution de son travail. Toutefois, il ou elle doit consulter son superviseur quant à la prise de décisions critiques engageant l’image, les fonds, les ressources humaines. Il n’a pas d’autonomie financière car cela est directement et strictement lié à l’application du budget du projet.
  • Il/elle doit veiller lors de la mise en œuvre du projet à ce que les différentes interventions soient conformes aux spécifications du projet et pertinentes aux populations cibles.
  • Il/Elle assure la supervision technique et le contrôle de qualité des interventions et des conventions de partenariat avec les ONG concernées actives sur tous les volets du projet, directement dans la zone d´implémentation de Plan International et en termes de support dans les zones du partenaire.
  • Il/Elle assure la visibilité du projet avec le soutien du département de la communication, des partenaires de mise en œuvre et des directeurs des programmes. Il/elle met en place un mécanisme de redevabilité qui assure une participation effective des jeunes particulièrement des filles bénéficiaires du projet.

Responsabilités/Taches Principales

Responsabilités générales 

  • Assurer un bon lancement du projet, puis garantir la mise en œuvre du projet en collaboration avec les membres du consortium ;
  • Veiller à ce que les actions mises en place correspondent bien à la stratégie collective initiale élaborée par le consortium ;
  • Assumer la responsabilité de l´unité de gestion du projet (lien hiérarchique) et du Chargé MEAL (lien transversal) ;
  • Coordonner les différents acteurs du projet pour garantir la cohérence de l´action dans les 2 régions ;
  • Assurer et mettre en place une stratégie de communication claire à différents niveaux (terrain, coordination, siège) pour capturer et valoriser les actions et acquis du projet ;
  • Coordonner les appuis externes mobilisés par le consortium et l’ensemble des membres afin qu’ils puissent profiter aux 2 zones d’intervention et qu’ils s’inscrivent dans la stratégie de mise en œuvre.
  • Elaborer des plans d’appui et de renforcement des capacités des partenaires de mise en œuvre dans les 2 régions, afin qu’ils puissent répondre aux orientations définies dans le cadre général de l’intervention et favoriser leur développement et renforcement institutionnel ;
  • Proposer des campagnes ou actions de plaidoyer en lien avec les objectifs du programme et du contexte des zones d’intervention et au niveau national, et évaluer les risques liés (dont le risque de marque) ;
  • Veiller à ce que le système de gouvernance du projet soit respecté et mis en œuvre (par exemple organiser et participer activement aux réunions du comité de pilotage et celle des comités de suivi technique) ;
  • Coordonner l’élaboration des rapports narratifs et financiers sur la mise en œuvre du projet et assurer la cohérence et la qualité finale des documents transmis au bailleur ;
  • Responsable du développement de la formulation, la planification, et la gestion, du système de suivi-évaluation-apprentissage du projet ;
  • Responsable du bon suivi budgétaire du projet dans les 2 régions ;
  • Elaborer une stratégie de sortie qui réponde aux besoins des populations ;

Responsabilités spécifiques 

  • Assurer la définition et coordonner l’exécution de la stratégie de mise en œuvre du projet
  • Définir les critères d’intervention et réorienter les activités du projet en fonction des données de terrain, en coordination avec le/la Chef du Programme 2 de Plan;
  • Garantir l’intégration du projet dans toutes les plateformes avec les bailleurs de fonds et acteurs belges et garantir une visibilité « marketing du projet » a tous les niveaux ;
  • Garantir de manière cohérente la fonctionnalité des organes de gouvernance mixte du projet (Comité de pilotage, unité de coordination, unité de gestion) ainsi que la participation aux comités de suivi interne a Plan ;
  • Garantir l’intégration systémique des approches de programmation en genre et influence de Plan

Mise en œuvre et monitoring des activités

  • Assurer la bonne mise en œuvre des activités mises conformément à la stratégie du consortium ;
  • Définir et mettre en place les mécanismes de monitoring des activités du projet avec les chefs/chargés de projet dans les régions ;
  • Accompagner le chargé du suivi-évaluation du projet dans ses activités comme : La réalisation de l’étude de base et des différentes évaluations du projet
  • Assurer le suivi des indicateurs pour renseigner le cadre logique et évaluer progressivement l’impact des actions dans les 2 régions ;
  • S’assurer d’un archivage physique et numérique effectif de tous les documents afférents au projet
  • Mettre en place et assurer l’exécution et l’évaluation d’un plan de renforcement des capacités des partenaires de mise en œuvre du projet.
  • Coordination interne et externe (se référer à l’organigramme du projet)

Terrain

  • Responsable de l’unité de gestion du consortium ;
  • Planifier les activités à réaliser au sein de l´unité de gestion (réunion hebdomadaire) ;
  • Assurer un suivi des activités planifiées dans les 2 zones avec les chargés de projet de Zone afin de garantir la cohérence de l´action (réunions mensuelles) ;
  • Organiser des réunions thématiques ou techniques de l´unité de coordination (réunions trimestrielles ou ad hoc)
  • Informer les autorités locales et autres acteurs impliqués sur les avancés du projet (visite tous les 3 mois au moins dans chaque zone du projet avec le Hub Manager concerné) ;
  • Coordonner l’implication des représentants des institutions Techniques (partenaires étatiques) acteurs belges et bailleurs ou organisations avec des intérêts pour l’action du projet ;

Coordination

  • Produire un rapport synthétique d´avancement destiné au comité de pilotage et aux autorités nationales (tous les 3 mois) ;
  • Organiser des réunions avec le comité de pilotage tous les 6 mois et participe aux réunions avec les autorités nationales pour communiquer sur l´avancement du projet et les risques connexes a adresser.

Assurer le « reporting »

  • Communiquer régulièrement avec l´Unité de gestion financement (au niveau du NO) et le BDM au niveau de la coordination sur la gestion de la subvention et dresser un tableau de gestion permettant de communiquer avec différents interlocuteurs.
  • Coordonner la production et la soumission des rapports d’activité et financiers du projet en respectant les délais et circuit indiqués avec la qualité requise Assurer l’évaluation et le suivi rapproché des partenaires de mise en œuvre à travers un système de gestion de partenariat spécifiques au projet ;
  • Répondre et/ou coordonner la réponse aux différentes demandes d’informations complémentaires des bailleurs des fonds, tant pour les propositions que pour les rapports envoyés.
  • A partir des informations fournies par les bases du projet, identifier les risques contractuels liés à la mise en œuvre et propose des mesures de mitigation (un registre de Risque du projet est développé et mis à jour régulièrement à cet effet).
  • Préparer une fiche synthétique sur l’avancement des activités par région qui sera partagée avec les autorités, les Hubs managers et le CLT mensuellement ;

Gestion de ressources matérielles et financières du projet

  • S’assurer que le plan d’acquisition du projet est élaboré et faire un suivi régulier « dès le démarrage du projet) en collaboration avec les services logistiques de Plan et des membres du Consortium ;
  • S’assurer que les achats soient lancés en fonction des chronogrammes et des budgets des projets ;
  • Coordonner avec l’appui de l’AAF et la planification, l’exécution et le suivi budgétaire ;
  • Responsable de la correcte transmission des informations financières au niveaux de la coordination et des Hubs.

Capitalisation des bonnes pratiques

  • Coordonner la mise en place d’un plan et des outils de capitalisation des activités réalisées ;
  • Gérer l´archivage et la transmission de tous les documents liés au projet (contrats, rapports techniques et financiers, évaluations, audit, convention de partenariat, rapports d’évaluation, rapports intermédiaires et finaux, etc.) sur le terrain.
  • Assurer la mise en place de mécanismes de partage de bonnes pratiques sur l’ensemble du consortium et des Hubs/PIIAs concernés par le projet ainsi qu’au niveau national
  • Maintenir et développer le contact avec le Directeur du Projet en Belgique.
  • Élaborer et mettre en œuvre les plans de plaidoyer, de visibilité et de communication avec la participation active des partenaires de mise en œuvre et les autres organisations de la société civile œuvrant pour la promotion des droits et l’égalité pour le genre et les spécialistes de Plan International Sénégal ;
  • Initier et participer à la définition des messages de plaidoyer et d’influence en collaboration avec les associations et mouvements de filles et jeunes femmes ;
    Initier des activités de communication et de capitalisation sur les bonnes pratiques et les acquis du programme ;
  • Assurer la visibilité du programme avec le soutien du département de la communication ;
  • Contribuer à l’élaboration de notes conceptuelles en lien avec le programme DGD 22-25
  • Participer activement à la synergie des interventions entre le Projet DGD et les autres projets de BNO ayant en commun des objectifs (Projet YOUCA,…)

Implémentation de la sauvegarde des enfants et des jeunes

Veiller à ce que les politiques mondiales de Plan International pour la sauvegarde des enfants et des jeunes et celles sur l’égalité des sexes et l’inclusion soient pleinement intégrées conformément aux principes et aux exigences de la politique, y compris les normes et directives de mise en œuvre applicables à leur domaine de responsabilité. Cela comprend, mais sans s’y limiter, de s’assurer que le personnel et les associés connaissent et comprennent leurs responsabilités en vertu de ces politiques et du Code de conduite de Plan International, leur pertinence dans leur domaine de travail, et que les préoccupations sont signalées et gérées conformément avec les procédures appropriées.

Relations de travail clés

Le (la) coordinateur (trice) National du projet Autonomisation économique et émancipation sociale des adolescent.e.s et des jeunes (10-24 ans) travaille étroitement en collaboration avec :

  • Le lead du Program 1 « Entrepreneuriat et Autonomisation Economique des jeunes, Education inclusive et de Qualité » .Le Directeur des Programmes de Plan International Sénégal ;
  • Les Hubs Managers Centre et Sud
  • Les Coordonnateurs des Engagements Communautaires
  • Le Directeur de la mise en œuvre des programmes
  • Le Head of Program et Influencing
  • L’équipe de MERL de Plan International Sénégal
  • Les partenaires du projet
  • Le directeur du Projet de Plan International Belgique

Expertise technique, compétences et connaissances

  • Niveau universitaire (Maîtrise/Bac+4) dans le domaine des Sciences Appliquées (Economie, Énergie ou Environnement) pour le développement
  • Justifier d’une expérience d’au moins 3 ans en gestion de projet de développement économique des communautés rurales,
  • Avoir une expérience et une aisance dans l’animation de groupes et la conduite de processus multi-acteurs ;
  • Avoir des capacités de leadership ;
  • Avoir la capacité de communication dans une audience de plus de 20 personnes ;
  • Avoir des capacités analytiques et de priorisation ;
  • Avoir le sens du travail en équipe ;
  • Disposer des aptitudes d’animation et de facilitation ;
  • Avoir des connaissances en NTIC et une bonne connaissance de Microsoft Office (Word, Excel, Powerpoint, Access…) ;
  • Avoir une expérience de travail avec des ONG internationales est un atout ;
  • Excellentes aptitudes en suivi et évaluation de projets ;
  • Avoir un très bon esprit de créativité et une forte capacité organisationnelle, d’analyse et de prise d’initiatives ;
  • Parler au moins une des langues du terroir dans les zones d’implantation du projet ;
  • Être apte à travailler en équipe et sous pression ;
  • Excellentes compétences en leadership et en gestion de projet ;
  • Avoir des compétences en résolution de problèmes, compétences analytiques et décisionnelles ;
  • Avoir une aptitude avérée à travailler dans un environnement à coordonner les activités entre équipes ;
  • Avoir des compétences de supervision et d’encadrement ;
  • Avoir une Expérience technique dans le domaine du développement, comme la communication sur le changement de comportement social, la pratique d’AGR via les énergies renouvelables et le développement communautaire ;
  • Avoir une saine prise de décision et de jugement ;
  • Être bien organisé et capable de gérer plusieurs priorités ;
  • Être enthousiasme pour générer et mettre en œuvre de nouvelles idées ;
  • Avoir la volonté de contribuer à une culture organisationnelle collaborative, créative et communicative ;
  • Diriger et superviser le personnel de l’équipe technique ; répartir la charge de travail du projet entre les membres de l’équipe ; planifier des visites de terrain avec l’équipe en fonction du risque, de la matérialité du projet ;
  • Bonne expression écrite et orale en français (La maîtrise de l’anglais est un atout) ;
  • Être honnête, patient, flexible, proactive et rigoureux ;
  • Avoir le sens de la créativité ;
  • Savoir travailler de façon autonome ;
  • Être intègre et de bonne moralité ;

Les valeurs de plan international en pratique

Nous sommes ouverts et responsables

  • Promouvoir une culture d’ouverture et de transparence, y compris avec les parrains et les donateurs.
  • Être soi-même redevable et tenir les autres redevables pour atteindre les standards les plus élevés d’intégrité.
  • Être cohérent et juste dans la manière de traiter les gens
  • Être honnête sur les erreurs et désireux d’apprendre de nos erreurs.
  • Assurer notre redevabilité que nous sommes une organisation sûre pour tous les enfants, les filles et les jeunes

Nous œuvrons pour un impact durable

  • Articuler un objectif clair pour le personnel et définir des attentes élevées.
  • Créer un climat d’amélioration continue, ouvert au défi et aux nouvelles idées.
  • Concentrer les ressources pour conduire le changement et maximiser l’impact sur le long terme, en réponse aux changements de priorités ou de crises.
  • Se baser sur les évidences et évaluer notre efficacité

Nous travaillons bien ensemble

  • Chercher des résultats constructifs, être à l’écoute les autres et accepter de faire des compromis quand c’est approprié.
  • Établir des relations constructives à travers Plan International pour soutenir nos objectifs communs.
  • Développer des relations de confiance et « gagnant-gagnant » avec les bailleurs de fonds, les partenaires et les communautés.
  • S’Engager et bien travailler avec les autres hors de l’organisation pour construire un monde meilleur pour les filles et tous les enfants.

Nous sommes inclusifs et habilitants

  • Favoriser une culture d’ouverture et de transparence, y compris avec les parties prenantes
  • Respecter tout le monde, apprécier les différences et remettre en question les inégalités dans nos programmes et notre milieu de travail.
  • Aider les enfants, les filles et les jeunes à accroître leur confiance et à changer leur vie.
  • Permettre à notre personnel de donner le meilleur de lui-même et de développer son potentiel

Environnement physique

Le (la) coordinateur (trice) National du projet Autonomisation économique et émancipation sociale des adolescent.e.s et des jeunes (10-24 ans) travaille dans un environnement ordinaire de bureau. Il / elle doit être disponible à effectuer des visites très fréquentes sur terrain dans les zones où sont mis en œuvre le projet

Niveau de contact avec les enfants

Le (la) coordinateur (trice) National du projet Autonomisation économique et émancipation sociale des adolescent.e.s et des jeunes (10-24 ans) a un niveau de contact faible avec les enfants.

Comment postuler ?

Pour postuler, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous et envoyer votre candidature au plus tard le 21 Juin 2022

Votre candidature doit être accompagnée :

  • D’une lettre de motivation claire
  • D’un CV détaillé et compréhensible incluant le contact de quatre (4) personnes de référence professionnelle, dont l’une devra être votre employeur actuel.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Recrutement en cours :

Ne ratez plus aucune opportunité.

Abonnez-vous pour recevoir les offres d’emploi en premier.
C’est totalement gratuit !